Réussir l’entretien de sélection

Réussir l’entretien de sélection

Vous recrutez. L’entretien de sélection va vous permettre de situer le candidat par rapport à un profil type déterminé par les exigences du poste à pourvoir. Votre tâche en tant que recruteur va consister à évaluer sur les plans qualitatif et quantitatif ses savoirs, savoir-être et savoir-faire.


Cet entretien de sélection permet de mesurer le degré probable d’adéquation du profil du candidat avec votre profil type et mettra en évidence les contres-indications éventuelles ou les points de personnalité incompatibles avec l’exercice de la fonction à pourvoir.

Comment réussir l’entretien de sélection ?

1.     Avoir son guide d’entretien et sa grille d’observation prêts (ils ont été préparés selon le profil type augmenté des points sensibles du poste dans son environnement et permettent de recevoir tous les candidats d’une manière identique).

2.     Se méfier de sa première impression : Veiller à ne pas porter de jugement a priori avant la fin de l’entretien.

3.     Etre courtois mais incisif : Au détour d’une question facile, une question plus incisive.

4.     Faire parler, écouter et observer : S’intéresser tout autant au non-dit qu’au dit (attitudes physiques, gestes, inflexions de voix, démarche, regard…)
Se souvenir que tout homme s’efforce consciemment ou inconsciemment de « garder une façade ».

5.     Chercher à éliminer sa propre subjectivité, ses préjugés…

6.     Attendre la fin de l’entretien pour se prononcer.

7.     Enquêter sur des faits précis : Chiffres, dates, durées…

8.     Etre souple vis-à-vis du guide d’entretien, s’adapter le cas échéant.

9.     Eviter de transformer l’entretien en joute oratoire.

10.     Faire preuve de naturel et de mesure.

11.     Utiliser les bonnes questions (ouvertes, fermées). Privilégier les questions ouvertes pour que le candidat exprime son point de vue.

12.     Poser toutes les questions préparées dans le guide d’entretien.

13.     Faire dessiner au candidat l’organigramme de son entreprise, de s’y positionner et expliciter les rôles de chacun. C’est utile pour comprendre son travail et visualiser son esprit de synthèse.

14.     Se montrer habile dans la prise de notes. Si le candidat laisse échapper un fait important, attendre un discours anodin suivant pour le noter.

15.     Se méfier de ses propres interprétations, prendre les faits et seulement les faits, l’interprétation se fera ultérieurement.

16.     Inventorier les avantages et les inconvénients du poste.

17.     N’aborder que des thèmes en rapport avec le poste à pourvoir.

18.     Veiller aux conditions matérielles de l’entretien (local, bureau, documentations…).

19.     Conclure intelligemment l’entretien : S’assurer que le candidat s’est complètement exprimé et l’informer de la suite.

20.     Veiller à ne pas faire preuve d’une discrimination involontaire.

Trame inspirée par les travaux de Florian Mantione

À propos de l’auteur

Bruno RICHARD administrator